Kilchenmann SA : en avance sur son temps grâce à une transformation constante

Kilchenmann Kilchenmann, 02 mars 2023

Portrait Mathias Brand, CEO Kilchenmann AG

Union du commerce et de l'industrie du canton de Berne : qui ne le connaît pas ? Depuis 90 ans, "Dr Chiuchemaa" est synonyme d'expertise en matière de lumière, d'image et de son. Dans le dernier portrait des membres, le CEO Mathias Brand s'exprime sur la transformation de Kilchenmann SA et sur les valeurs qui sont encore très bien vécues aujourd'hui. 

Pas : "La société Kilchenmann SA". Ni : "Notre entreprise". Mais plutôt : "Dr Chiuchemaa". C'est ainsi que Mathias Brand parle de l'entreprise d'environ 300 collaborateurs dont il est le CEO et copropriétaire depuis 2020. Que ce soit au Palais fédéral, chez Roche et Novartis à Bâle, pour presque toutes les hautes écoles suisses ou pour le Swiss Economic Forum SEF : "Il n'existe pratiquement aucune grande entreprise suisse qui ne mise pas d'une manière ou d'une autre sur la technique de 'Chiuchemaa'" à Kehrsatz, explique Mathias Brand. L'entreprise n'intervient pas exclusivement pour les grands clients : "Nous vivons grâce à un grand nombre de clients - environ 4000 - pour lesquels nous réalisons plusieurs milliers de projets par an. Et nous abordons chacune de ces tâches avec le même professionnalisme et la même passion".

Site Kilchenmann Siège principal Kehrsatz

 

Fondée sur une curiosité passionnée

La transformation de Kilchenmann SA est sans précédent en Suisse : après tout, l'actuel leader du marché des solutions innovantes en matière de médias et de communication a été fondé en 1933 par Hans Kilchenmann, qui lui a donné son nom, comme magasin de radio et de disques. Dans les années 70, Kilchenmann AG était la première adresse pour les téléviseurs et desservait de nombreuses communes bernoises avec ses réseaux câblés. En 2023, l'entreprise dispose de sept sites - outre le siège principal de Berne, il s'agit de Bâle, Lausanne, Saint-Gall, Zurich et Eschbach (sud de l'Allemagne).

Passion, curiosité et volonté constante de changement : ces attributs caractérisent l'entreprise aussi bien à l'époque de sa fondation qu'aujourd'hui, comme l'explique Mathias Brand : "Hans Kilchenmann est entré dans le monde de la radio par le biais de son hobby, les télécommunications. Par intérêt personnel, il s'est penché sur la question de savoir comment traiter les signaux radio. Cette soif de savoir et le plaisir de la chose ont été le terreau pour tout le reste". Quant à son fils Klaus, il a voulu plus tard apprendre le hobby de son père de manière professionnelle et a suivi des études d'ingénieur à l'EPF. C'est là qu'il est entré très tôt en contact avec des acteurs internationaux et qu'il a établi, en deuxième génération, l'offre de diffusion dans l'entreprise.

Photo d'archives Hans Kilchenmann Atelier

 

Laisser partir l'ancien et établir le nouveau

Les personnes qui se cachent derrière Kilchenmann SA ont toujours su saisir les opportunités, mais ont également dû prendre des décisions difficiles. Ainsi, une transmission familiale à la troisième génération n'était pas possible, raison pour laquelle Herbert Wenger a été nommé directeur en 2000 et Ueli Jost en 2011. Ils ont fait passer l'entreprise au niveau supérieur avec la même passion qu'à l'époque de sa création et ont mis l'accent sur le secteur B2B. En 2017, Kilchenmann SA a toutefois dû abandonner, le cœur lourd, le secteur de la clientèle privée. Ce secteur n'avait enregistré que des pertes au cours des dernières années et cette décision était donc inévitable pour permettre à l'entreprise de poursuivre sa progression avec succès. Mathias Brand en parle avec le recul : "Cette disposition au changement en fait partie, c'est la seule façon de rester dans le coup et d'être en avance sur son temps".

Le changement permanent accompagne également l'équipe de direction actuelle : Mathias Brand a pris ses fonctions en 2020, en pleine pandémie. A cette époque, comme on le sait, tous les événements ont été supprimés en raison des restrictions Corona, mais les entreprises ont transféré leurs activités en masse dans l'espace virtuel - l'équipement professionnel et l'expertise étaient soudain très demandés. "Il ne suffit pas de poser un écran et une caméra : Pour qu'une vidéoconférence fonctionne parfaitement, il faut à la fois la bonne technique et le savoir-faire adéquat". Et cela comprend aussi de nouveaux services comme Kilchenmann-as-a-Service ou la cybersécurité, que l'entreprise fait avancer avec sa propre équipe informatique : "La pandémie a fait prendre conscience qu'il n'y a pas que des gens bien intentionnés qui s'agitent en ligne. Pour nous, la question centrale était donc la suivante : comment réussir à construire les solutions et les réseaux informatiques de nos clients de manière à ce que personne ne puisse écouter ou dérober des données ? C'est à partir de ce besoin que nous avons développé de nouveaux services et que nous sommes devenus leader en Suisse".

Clients Photo de référence Kilchenmann AG

 

Créer la confiance grâce à la fiabilité

Ce n'est donc pas un hasard si la Confédération, par exemple, fait régulièrement appel à Kilchenmann AG. "Nous sommes très honorés d'être chargés de l'exploitation du centre de presse ou d'avoir pu organiser les sessions extraordinaires sur le site de BERNEXPO pendant la pandémie". Cette confiance, Kilchenmann AG l'a gagnée de haute lutte : "Nous sommes synonymes de grande fiabilité, bien que nos collaborateurs agissent le plus souvent en arrière-plan lors des événements. Et c'est une bonne chose, car si l'on nous voit, cela signifie généralement que quelque chose s'est mal passé". Mais c'est très rare : "Une installation de microphone que nous gérons fonctionne parfaitement à 99 pour cent". Malgré tout, celui qui travaille pour Kilchenmann AG doit avoir les nerfs solides et une grande flexibilité : "Il est important de fonctionner au quart de tour", souligne Mathias Brand. "Les longues pannes de système ne sont pas tolérées, car le client perd continuellement de l'argent."

Il est donc décisif que l'entreprise ait une bonne culture de l'erreur. Et c'est précisément cette culture qui a incité Mathias Brand à s'engager chez Kilchenmann AG. "En plus de 25 ans dans le secteur des infrastructures, j'ai réalisé différents projets avec Kilchenmann AG. Lorsque, exceptionnellement, quelque chose ne s'est pas bien passé, l'entreprise m'a profondément impressionné par sa manière de gérer les défis. Le CEO était toujours immédiatement sur place et il y avait un effort illimité pour résoudre le problème le plus rapidement possible et à l'entière satisfaction du client. Cette attitude hautement professionnelle a été déterminante pour que je quitte mon secteur d'origine et que je découvre par la suite un monde à la fois hostile et numérique".

Photo de référence client Événement

 

Vivre activement le changement

L'évolution technique suivie par Kilchenmann SA est fulgurante. Il est donc d'autant plus important que tous les collaborateurs fassent partie de cette transformation. Ce processus est une énorme "déculottée", estime Mathias Brand. "Qui veut changer et qui veut rester sur ses acquis ? Il faut le découvrir en permanence et l'harmoniser avec les besoins du marché". C'est là que le fait que le changement soit une partie active depuis la création de l'entreprise est une fois de plus un avantage pour l'entreprise. "La curiosité et le cœur à l'ouvrage de Hans Kilchenmann sont pour nous, aujourd'hui encore, des valeurs centrales, vécues par les collaborateurs". Ces derniers sont parfois employés depuis des décennies dans l'entreprise : "Nous avons de nombreux employés qui fêtent leurs 30 ou 35 ans de travail chez nous - cela nous rend extrêmement fiers. En même temps, nous avons beaucoup de jeunes recrues et disposons ainsi d'un super mélange". Selon Mathias Brand, cette fidélité s'explique par le positionnement initial dans le commerce de détail et par la grande loyauté qui l'accompagne : "On vient chez nous parce que nous sommes le numéro 1 dans notre secteur et que nous offrons une continuité ainsi que les meilleurs projets de Suisse". Parallèlement, l'entreprise est fortement ancrée à Berne : que ce soit par son adhésion à la section bernoise du VIH ou en tant que partenaire technique du BSC YB, du SC Berne et du Kultur Casino Bern.

De Wabern et Kehrsatz à toute la Suisse et, entre-temps, à l'étranger proche - cette transformation sera célébrée comme il se doit en 2023 : Cette année, cela fera exactement 90 ans que Hans Kilchenmann a posé la première pierre de l'histoire à succès de Kilchenmann AG. Un grand événement d'équipe est prévu ainsi que plusieurs événements clients qui s'adressent aux décideurs et décideuses dans les régions respectives. Kilchenmann SA veut ainsi donner un peu plus de visibilité à son large portefeuille de solutions. Et malgré tout, il reste garanti que "Dr Chiuchemaa" puisse continuer à se lancer dans les coulisses avec des performances de pointe.

Photo d'archives Voiture avec équipe de service 1971

 

Article dans l'Union du commerce et de l'industrie du canton de Berne

 

< Zurück

Laissez un commentaire
Notre bulletin d'information

Restez toujours informé

Derniers articles

ISE 2024 : des moments forts passionnants à Barcelone

> Lire la suite

Welle7 Workspace, Berne

> Lire la suite

Swissbau Basel 2024

> Lire la suite

Piscine couverte Neufeld, Berne

> Lire la suite

Swissbau 2024 - 16 - 19 janvier 2024 - Foire de Bâle

> Lire la suite
Messages les plus populaires

ISE 2024 : des moments forts passionnants à Barcelone

> Lire la suite

Ces 10 conseils feront de votre Assemblée générale un succès

> Lire la suite

Une technologie audiovisuelle de pointe pour Zurich Insurance Group Ltd

> Lire la suite